La fermeture d'un compte par Twitter ne représente pas une atteinte à la liberté d'expression. Il s'agit juste d'une boite privée qui mets à disposition gratuitement un bout d'espace web sous conditions connues d'avance pour les utilisateurs et qui peut arrêter quand elle veut.
Si Twitter débranchait ses serveurs, on serait toujours tous libres de s'exprimer il me semble, non ?

Follow

@jpfox

Je pense que le problème, c'est - la "censure" de Twitter que son hypocrisie : ils savaient parfaitement que Trump était un raciste de première grandeur...

Mais il leur rapportait beaucoup d'argent. Donc, Twitter a attendu le tout dernier moment pour supprimer son compte, sans se priver d'éjecter des personnes "de gauche" pour beaucoup moins que ce que Trump a fait pendant 4 ans.

Le rapport profits/emmerdes a entra√ģn√© la suppression de son compte, pas une quelconque "censure".

· · Web · 1 · 1 · 0

@ParadeGrotesque entièrement d'accord, c'est bien pour ça que je rappelle que c'est une boite privée, elle a des profits à mettre en face du service qu'elle propose gratuitement. On sait cela depuis longtemps et ce n'est pas une surprise si elle agit dans son intérêt.
Un mec de droite qui consomme à mort est plus intéressant qu'un de gauche avec un bloqueur de pub.

Tout le monde sait que ces boites là se foutent des utilisateurs, elles doivent être rentables

Sign in to participate in the conversation
Mastodon @ SDF

"I appreciate SDF but it's a general-purpose server and the name doesn't make it obvious that it's about art." - Eugen Rochko